Kaikoura

Après un pique nique en compagnie des canards, nous reprenons la route pour Kaikoura.
2 km avant d’arriver au camping « Paia Point », nous apercevons des dauphins sauter dans l’eau. Le paiement du camping doit se faire au « Goosebay camp » un peu plus loin, et il est possible de prendre des douches dans ce même camping. En effet Paia Point à l’avantage d’être au bord de la mer, mais n’a que des sanitaires et un lavabo, c’est très sommaire.

On pose la voiture, et partons voir les phoques à côté du camping. Il y en a plus d’une cinquantaine, étalés sur les rochers ou dans l’eau, nous les observons un long moment. Nous prenons l’apéro devant la mer en compagnie des mouettes, et nous nous endormons avec le bruit des vagues.

5 février, ce matin nous partons pour une excursion en kayak pedalo. Le concept est très intéressant, on ne pagaie pas, mais on pédale, c’est beaucoup plus simple et nous avons les mains libres pour prendre les photos.
Nous avons la chance de voir de nombreux phoques dont un s’approche de notre kayak, mais aussi un petit pingouin bleu, il s’agit des plus petits pingouins au monde.

La balade dure 1h30 et une fois revenue sur la terre ferme, nous dégustons d’excellents poissons et fruits de mer dans un food truck. Le ventre bien remplis, nous allons à Ohau voir les bébés phoques. L’endroit est connu car les mamans amènent leur progéniture ici pour leur apprendre à nager et à être autonome. Nous ne sommes pas décus, il y en a plusieurs centaines. C’est tellement mignon, on les observe en train de se chamailler, d’apprendre à nager ou à se déplacer, certains sont même en train de téter.

Nous partons nous promener un peu dans le centre ville puis rentrons au camping à la recherche des dauphins et des orques.

6 février, je me réveille tôt pour admirer le levé du soleil sur la plage. J’aime ces moments seule à admirer le soleil se lever, écouter le bruit des vagues, observer les oiseaux… Je ne le sais pas encore, mais cette journée va être extraordinaire !

Nous partons réserver l’excursion sortie baleines pour 13h45, puis allons nous balader sur la crique vers les phoques. Nous nous posons tranquillement pour pique niquer au milieu des phoques en observant les dauphins s’amuser dans l’eau en face de nous.

En repartant à la voiture, nous voyons 3 ailerons d’orques tout proche des côtes, mais en essayant de s’approcher pour les prendre en photos, ils avaient déjà disparus.
Nous partons donc pour 2h de bateau et nous avons la chance de voir un immense cachalot. Nous restons à l’observer jusqu’à ce qu’il plonge et nous donne l’opportunité de voir sa queue.

La mer nous offre aussi l’occasion de voir un espadon à 2 nageoires et quelques albatros qui sont connus pour détenir le record de la plus grande envergure de toutes les espèces d’oiseaux actuels.

Mais c’est sur le chemin du retour que nous avons eu le plus de chance puisque nous avons croisé la route de 6 orques (2 males et 4 femelles). Les 2 males nous ont même offert un super spectacle digne d’un documentaire animalier « National Geographic », juste sous nos yeux, ils ont tuer un requin. C’était tellement impressionnant de voir et d’entendre les coups de queue qu’ils donnaient pour assomer le requin.

C’est donc pleins les yeux que nous rentrons au camping.
7 février, depuis que nous sommes arrivés à Kaikoura, nous souhaitons partir nager avec les phoques, mais les conditions climatiques n’ont permis de faire aucune sortie ces derniers jours. Aujourd’hui est donc notre dernière opportunité car nous reprenons l’avion demain.
Nous allons donc voir l’agence en personne, et ils nous disent que pour l’instant, ils ne savent pas encore s’ils sortent. Ils prennent mon numéro de téléphone et me disent qu’ils me rappeleront si jamais une sortie se programme.
Un peu décus, nous allons nous promener le long de la mer, et 30 minutes plus tard, l’agence nous appelle pour nous confirmer qu’une sortie est programmer dans 1 heure. Youpi, nous sommes tout excités.
Nous repartons donc à l’agence chercher notre équipement et partons avec 4 autres personnes sur un petit zodiaque. Après avoir fait plusieurs spots, le capitaine nous dit que nous pouvons nous mettre à l’eau, et là c’est magique. Nous avons la chance de voir 8 ou 9 phoques, certains sont plus joueurs que d’autres. Nous restons une heure dans l’eau à 16° mais l’excitation et la joie maintient notre corps bien chaud.

« les videos arrivent dans quelques semaines 🙂


Nous remontons sur le bateau et rentrons au port.
Quelle expérience pour terminer ce voyage !
Nous reprenons la voiture et partons pour Christchurch où nous passons une nuit dans un camping. Le lendemain 8 février, nous faisons un peu de shopping dans la ville et rendons notre voiture dans l’après midi afin de reprendre notre vol en fin de journée.

Quel voyage exceptionnel, j’avais mis la barre haute dans ma tête, mais elle a largement été atteinte. Des randonnées sublimes, des paysages magnifiques, une faune et une flore exceptionnelles… C’est sur, nous reviendrons.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s