Le mont enneigé du Dragon de Jade 玉龙雪山

Hugo étant reparti hier, je trouve une occupation pour la journée. J’ai réservé l’excursion via mon hôtel pour 480 yuan, ce qui est en fait un très bon plan car si j’avais voulu le l’organiser toute seule, ça m’aurait coûté 420 yuans. Et j’ai beaucoup aimé car il ne s’agit pas d’une excursion où je dois suivre un guide, non non, nous avons juste une voiture avec chauffeur qui nous amène au point de départ du téléphérique, qui s’est chargé de nous acheter les billets d’entrée + du téléphérique en avance, et nous avons le lunch, un blouson et une bouteille d’oxygène de prévu. Ensuite sur place, c’est à moi de gérer mon temps, je vais où je veux toute seule. Exactement ce que je cherchais.

Alors parlons un peu de cette majestueuse montagne située à seulement une trentaine de km de Lijiang. L’étendue des montagnes se compose de 13 pics dont le plus élevé, le Shanzidou 扇子陡 culmine à 5 596 mètres et n’a été gravit qu’une seule fois par 2 américains.

Il existe 3 téléphériques pour se balader dans le parc : « la prairie des pins », « la Prairie du Yak » et « le parc du glacier ». C’est dans ce dernier que je vais avoir la chance de monter. Seulement 10 000 billets par jour peuvent être vendus, autant vous dire qu’en haute saison, il vaut mieux être présent dès l’ouverture de la billeterie pour avoir une chance d’en acheter (ps : pensez à prendre votre passeport, il vous sera demandé). Le téléphérique est l’un des plus haut du monde et se termine à 4 506 mètres d’altitude. Le trajet dure quelques minutes et le spectacle dans cette petite cabine est magnifique.

Au sommet, il y a la possibilité de monter plus haut via des passerelles en bois. Suivant on l’on se trouve, les points de vue sont différents, d’un côté les montagnes enneigées, de l’autre la forêt, un joli contraste. Je ne croise pas un seul occidental et tous les chinois autour de moi ont du mal avec l’altitude. Ils ne peuvent pas faire un pas sans utiliser leur bouteille d’oxygène, ce qui me fait rire. J’ai vraiment de la chance, la météo est parfaite, il fait même bon et je laisse tomber le blouson. Bon, je ne vais pas continuer de commenter, les photos parlent d’elles mêmes.

Après avoir passé un moment à contempler la montagne, je redescends en téléphérique et rejoins les 7 autres personnes du groupe pour déjeuner. Nous prenons ensuite un bus au pied du téléphérique qui nous emmène à la vallée de la lune bleue (Blue Moon Valley – 蓝月谷).

Quel spectacle magique, des cascades, une eau turquoise, les montagnes dans le fond et la forêt qui entoure le lieu. Si le paradis existe, c’est bien comme cela que je l’imagine. Quelques arbres résistent au milieu de l’eau émeraude, je me demande bien comment. J’en profite pour trouver un endroit tranquille afin de faire un peu de drone.

De nombreux chinois profitent de l’endroit pour faire des photos en habits de mariés ou en costumes traditionnels. Il est même possible de faire des photos accompagnés de yaks ou lamas.

J’ai beaucoup de mal à quitter les lieux, et heureusement que je fais partis d’un groupe sinon j’y serais encore tellement l’endroit est splendide. Nous reprenons le bus qui nous ramène au parking où nous remontons dans la voiture avec chauffeur qui nous dépose à Lijiang.

Je suis consciente que j’ai eu beaucoup de chance avec la météo, je n’imagine pas venir ici dans le brouillard et louper ces paysages.

En tout cas, si vous passez pas loin de Lijiang, je vous conseille vraiment de prendre une journée pour venir visiter cette petite merveille.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s