Islande

Notre premier voyage en amoureux, nous avons hâte de découvrir ce pays, on nous a dit, l’Islande en camping pour votre premier voyage, soit vous revenez séparés, soit votre couple est pour la vie…

01/08 : Départ de l’aéroport Paris à 14h30, arrivée à Keflavik à 15h45. Nous avons récupéré notre voiture et la bonne surprise : nous avons été surclassé et avons reçu une magnifique « Dodge néon » avec boîte automatique. Après avoir fait les courses, nous nous sommes dirigés à Hella. Sur la route, nous avons pu constater que les dires des gens sur la beauté des paysages étaient véridiques. Puis nous sommes arrivés au camping de Hella, bien équipé et bien situé. La ville est petite et ne présente pas d’intérêt majeur. Nous avons tout de même pu admirer les montagnes au loin ainsi que des pêcheurs à la mouche tentant d’attraper des poissons. Après un repas de champion (pâtes, saucisses), nous avons préparé notre équipement pour les 4 prochains jours qui s’annonçaient Dantesques.

02/08 : Nous avons pris le bus pour nous rendre à Landmanalaugar. Le bus ne ressemble pas beaucoup à ceux de la France. Le trajet fut impressionnant tant au niveau du paysage que de la route : des chemins sinueux, des paysages de gués, des montagnes et des volcans. A 12h30, nous voilà à Landmanalaugar, prise de photos puis de renseignements sur le trek. Dernier ravitaillement puis nous voilà partis pour 10km à pieds avec les sacs à dos (15kg pour moi et 19kg pour Hugo). Le parcours est difficile mais incroyablement impressionnant. Nous arrivons au 1er refuge à 17h15 où nous allons passer la nuit et déguster un bon plat lyophilisé (pas si mauvais qu’on le pensait). Pas de douches, dommage il faudra attendre demain (si nous avons de la chance). Pas de poubelle non plus, il faut donc emporter nos détritus, prise de conscience des déchets produits.

03/08 : Ce matin nous avons attaqué la deuxième étape du trek où nous devons rejoindre un refuge situé à 17km. L’étape s’est avérée plus évidente que la veille, en effet quasiment aucune montée avec une nouveauté : le franchissement de gués avec de l’eau à 3°C donc les pieds sont très vite anesthésiés. Nous avons pu admirer des paysages totalement différents sur plusieurs plans : le désert, la verdure et au fond les glaciers. Après 6h00 de marche, nous arrivons au refuge où par chance nous avons pu prendre une douche avec 5 minutes d’eau chaude, le bonheur. Nous avons improvisé un sèche linge avec de la corde et un rocher pour faire sécher notre première lessive au savon. Il est 20h00, le soleil est aussi haut qu’en France à 17h00.

04/08 : Quelle journée, après une nuit venteuse et peu reposante, nous avons attaqué notre troisième jour de trek avec 12km de plat. Facile en apparence, cette étape s’est avérée redoutable car il a plu tout le long du trajet, impossible donc de se reposer en route. Après 3h00 de marche, nous arrivons au refuge et plantons la tente près d’un ruisseau, il pleut toujours. Nous nous restaurons puis nous reposons sous la tente quelques heures avant de repartir pour une petite promenade le long des gorges toutes proches. Et quelle ballade ! (toujours sous la pluie), nous avons longé le « grand canyon vert »mais pas de trop près car le vent nous faisait faire des écarts d’un mètre par rafale. 1h00 plus tard, retour sous la tente, trempés jusqu’aux os pour nous abriter de la tempête qui fait rage à l’extérieur. Nous espérons que nos habits auront séchés pour demain.

P1000249 (Copier)

05/08 : Aujourd’hui, nous avons terminé le trek par 16km avec un temps agréable compte tenu de la météo de la veille. Les paysages sont toujours aussi magnifiques. Nous arrivons au dernier refuge (au pied du glacier) au bout de5h00, juste à temps pour prendre le bus qui nous ramènera à Hella. Sur le chemin, nous avons dégusté une gaufre chaude (miam !) avec des sauces et des confitures islandaises pas terribles. Le bus est passé par un nombre impressionnant de gués. Nous étions bien contents d’avoir les pieds au sec car dans la journée nous en avons traversé un à pied dont le courant était très fort et l’eau à 3°C nous atteignait les cuisses. A l’arrivée, direction les courses pour pour préparer un copieux repas (patates et viande haché) nous pensions qu’il s’agissait de bœuf : les étiquettes en islandais sont incompréhensibles(c’était du hakk, nous avons su par la suite qu’il s’agissait en fait de mouton). En plus, nous avons pu laver nous et nos vêtements et faire sécher la tente.

06/08 : Partis du camping à 8h30, nous nous sommes rendus à une petite cascade repérée la veille. Nous avons pu passer derrière le rideau d’eau ce qui était très impressionnant. Ensuite, nous avons repris la route pour nous rendre à Skogar pour de nouveau admirer une chute avec un débit très impressionnant. Nous avons pu la contempler sous toutes ses coutures. Puis nous sommes allés au petit village de Vik où nous avons fait une ballade sur une plage de sable noir dans le but d’observer des macareux (dit « perroquets des mers »), nous avons du escalader une montagne de sable et de rochers pour pouvoir les apercevoir de plus près. Nous sommes repartis en voiture jusqu’à Klaustur pour y faire une petite randonnée qui aurait pu s’avérer meilleure si le temps avait été plus clément. Arrivés à Skaftafell (sur la route, nous avons tenté un premier contact avec les moutons mais ceux-ci ne se sont pas montrés coopératifs). Nous plantons la tente en attendant le bus du lendemain pour l’excursion.

07/08 : Nous sommes partis pour la découverte des cratères de Lakagigar en bus. Sur la route, nous avons fait 2 pauses afin d’admirer des chutes et des gorges. Après 3h00 de route pour 50km seulement (la plus dure de l’Islande), nous avons pu descendre dans le cratère recouvert de mousse puis nous sommes repartis pour en voir de plus impressionnants, mais malheureusement le temps n’était pas avec nous, la pluie nous a empêché de profiter pleinement de cette sortie. Au final, nous avons passé plus de temps dans le bus plutôt que de profiter du paysage. Ensuite, nous sommes revenus à Skaftafell où nous sommes allés explorer le glacier de très près. Nous pensons que la nuit sera difficile, pour une fois, non pas à cause du temps, mais nous avons comme voisins de tente des gros ronfleurs italiens.

08/08 : Quelle bonne surprise ce matin, il fait beau (enfin il ne pleut pas). Nous en avons profité pour aller nous balader dans le parc de Skaftafell. Des chutes, des glaciers, des volcans, nous en avons pris plein les yeux. Nous avons commencé par admirer une chute encastrée dans un cirque d’orgues basaltiques. Ensuite, nous avons avalés un repas médiocre au restaurant du coin puis nous sommes repartis à l’attaque. Nous avons gravit le mont Kristina, 800m de dénivelé où nous avons traversé son cratère puis sommes redescendu. En route vers Hofn, nous avons fait une halte à Jokulsarlon où nous avons pu admirer les icebergs dans le lac. Dommage qu’il n’y ait pas fait plus beau. La nuit s’annonce calme sur le petit camping au bord de mer.

09/08 : Nous avons commencé par une visite rapide du petit port de Hofn. Ensuite nous avons pris la route (260km) pour nous rendre à Egilstadir,après quelques arrêts sur la route pour prendre quelques photos et à causes de 2 chèvres qui nous barraient le chemin, nous arrivons enfin au camping. Nous plantons la tente dans un décor magnifique : d’un côté le lac, de l’autre la forêt. Après avoir écrit nos cartes postales,nous sommes allés nous promener dans le fjord où le paquebot danois arrive tous les mercredis. Puis nous sommes allés nous restaurer dans un petit restaurant où l’on a mangé de la truite du fjord et de l’agneau.

P1000930

10/08 : Ce matin nous sommes allés voir de superbes chutes (Hengifoss et Litlanesfoss), l’une des deux était entourée de colonnes de basaltes, la seconde était haute de 120m. Puis nous avons repris la route jusqu’au lac Myvatn. Ça a l’air d’être une région magnifique, nous avons planté notre tente pas loin du lac et avons enfin pu faire notre deuxième lessive. Nous sommes allée voir le « blue lagoon » du nord et avons hâte de nous y baigner. Tout autour du lac, nous pouvons voir pleins de fumerolles que nous aurons l’occasion de voir de plus près. L’eau chaude des douches est soufrée et sent donc un peu l’œuf pourri mais lave aussi bien que celle de chez nous.

P1030721.JPG

11/08 : Nous avons commencé la journée par les fumerolles non loin de notre camping. Il y avait des bains bouillonnants et des dégagements de souffre, du coup ça sentait l’œuf pourri. Ensuite, nous avons gravi un cratère de 160 m de dénivelé pour 200 de longueur (Fanny s’en rappellera toute sa vie). La pente était la plus coriace que nous avons eu depuis le début de notre séjour en Islande, mais cela en valait la chandelle, le point de vue était magnifique. Puis nous sommes revenus au camping pour préparer nos sandwich pour le lendemain (car nous faisons une excursion à Askja). Quand ce fût fini, nous sommes partis à Krafla pour voir la centrale géothermique ainsi que les restes de l’éruption de 1984 : des coulées de lave étaient encore fumantes. Puis nous avons terminé cette merveilleuse journée par un bain chaud au « Blue Lagoon ». L’odeur n’est pas très agréable mais tout le reste est très relaxant. Quelques chose de choquant pour nous mais banal pour les Islandais, dans les douches, tout le monde se lave nu.

12/08 : Levés au petit matin, nous nous rendons au point de rendez-vous de l’excursion qui nous emmène à Askja (l’épicentre d’une énorme éruption) pour la journée. Nous effectuons quelques arrêts en route pour admirer une cascade et l’abri d’un hors la loi islandais. Le 1er arrêt marquant est celui sur le site où Neil Armstrong est venu s’entraîner en 1967 pour son départ pour la Lune (en effet, le paysage est lunaire). Puis, nous arrivons enfin sur le site d’Askja pour 2h30 de crapahutage. Nous commençons par nous baigner dans le cratère « Viti » avec une eau laiteuse à 24°C, c’est plus facile de rentrer dans l’eau que d’en sortir (8°C à l’extérieur). Puis nous nous baladons un peu avant de revenir au bus. Nous faisons un dernier arrêt pour visiter des gorges et admirer une chute. Fin de l’excursion, bilan positif. Le beau temps était là quand il fallait, la guide était extra et nous a appris plein de choses sur la culture islandaise.

13/08 : Nous avons commencé notre journée très tôt, à 8h45 nous embarquons déjà à Husavik sur un petit chalutier afin d’aller voir les baleines. Au bout d’une heure, aucune baleine en vue, nous commençons à nous inquiéter. 20 minutes plus tard, nous apercevons notre première Minke Whale que nous avons tenté de suivre pendant 2h. La ballade s’est finie en apothéose puisque la baleine a émergé à 3 mètres devant nous. De retour au port pendant lequel nous avons pu observer d’impressionnantes méduses, nous sommes allés déguster des plats locaux dans un petit resto bien sympathique. Puis nous sommes allées voir le musée de la baleine qui était très intéressant puis nous avons enchainé avec le musée du phallus, il y en avait de toutes les tailles. Ensuite, nous sommes partis voir une séries de chutes impressionnantes dont Detifoss, la chute possédant le débit le plus important d’Europe. Puis retour au camping pour une nuit reposante car demain matin, pas de réveil.

P1000655 (Copier)

14/08 : Aujourd’hui, nous avons fait le tour du lac de Myvatn. Pour commencer, les grottes chaudes à proximité du camping. L’eau y était à plus de 50°C, impossible donc de s’y baigner. Ensuite, nous sommes allés nous promener dans une série de pseudo cratères, le paysage y était magnifique et les oiseaux nombreux. Puis nous avons gravit une montagne à côté du lac. La vue était d’autant plus belle qu’il faisait beau. Retour au camping pour une plâtrée de pâtes puis nous reprenons la route direction Akureyri, nous faisons une pause à Godafoss. Les chutes sont spectaculaires. Arrivés au camping, celui-ci n’est pas terrible, il est surpeuplé. Heureusement, nous ne restons qu’une seule nuit.

15/08 : Après une longue nuit de sommeil, nous sommes allés nous promener dans le centre ville de Akureyri, c’était plutôt petit pour la seconde ville la plus grande de l’Islande (15 000 habitants), mais quand même beaucoup plus grand que ce qu’on a eu l’habitude de voir. Nous avons acheté nos premiers souvenirs et sommes allés dans le grand centre commercial à la recherche d’un arceau pour la tente, mais échec nous n’avons rien trouvé. Nous sommes allés nous restaurer puis partis visiter la maison d’un écrivain de livres pour enfants (John Svenson dit « Nonni »), les plafonds étaient tellement bas qu’Hugo s’en ai pris un dans la tête ! Puis nous sommes partis voir le musée de l’aviation qui était très intéressant. Ensuite, nous sommes allés à Dalvik, un petit village de 1500 habitants où nous allons passer 2 nuits.

P1040025

16/08 : Aujourd’hui, journée tranquille, ça fait du bien. Nous avons commencé par une visite à Dalvik et un repérage du ferry qui va à Grimsey, puis nous sommes allés visiter le musée Hvoll. Il était plutôt rigolo car il y avait pleins de bricoles et de babioles donc certaines ayant appartenues à l’homme le plus grand du monde, il mesurait 2m34 et chaussait du 56, il était surnommé le viking géant. Après une grosse gamelle de riz, nous sommes allés visiter un fjord à proximité. Nous avons nourris une meute de canards et nous nous sommes promenés avant de revenir à Dalvik. Là nous sommes allés nous baigner à la piscine. C’était très relaxant et les paysages qui nous entouraient dans le jacuzzi étaient grandioses.

17/08 : Levée matinale, nous allons jusqu’au port pour monter à bord d’un ferry qui nous emmène jusqu’à Grimsey. Une petite île de 12 km² avec 115 habitants. Nous avons fait une randonnée de 6km qui  nous a permis de prendre de magnifiques photos, mais surtout de traverser le cercle polaire. Pendant notre ballade, nous nous sommes faits attaqués par des oiseaux « stern artic » qui protégeaient leur nid. L’un d’eux nous a fait peur car nous avons du courir pour lui échapper en agitant notre écharpe au dessus de nous. Pendant le trajet allé, nous avons pu remarquer une Minke Whale ainsi qu’une tribu de dauphins qui s’amusaient avec les vagues du bateau. Au retour, nous avons de nouveau aperçu quelques dauphins. Sur l’île, il y avait pleins de moutons donc quelques uns étaient « coincés » sur la falaise.

18/08 : Aujourd’hui, journée voiture, nous partons de Dalvik, après 3h00 de route et quelques arrêts photos, comme le rocher à 3 pattes au bord de la côte, nous nous arrêtons auprès d’une église et partons à la recherche des phoques dans la péninsule de Vatsnes. Nous partons donc à pieds quand au bout de 500m, nous nous sommes fait accompagner par 2 chiens de berger très sympathiques et à la recherche de câlins. Pendant notre ballade, les chiens attroupaient les moutons enfouis dans la plaine. Puis nous arrivons devant une tribu de phoques en train de se prélasser sur les rochers. Nous les regardons quelques minutes puis repartons à la voiture toujours accompagnés des chiens à l’affût des moutons. Quelques kilomètres plus loin, nous nous arrêtons de nouveau pour voir encore des phoques. Ensuite, nous repartons pour 2h30 de voiture pour arriver à Holmavik.

19/08 : Journée très tranquille. Après avoir dormi jusqu’à 9h00 et avoir bouloté quelques céréales nous avons fait une petite randonnée sur les hauteurs de Holmavik, puis sommes revenus à la tente pour manger une bonne plâtrée de pâtes. Avant de repartir nous décidons de faire une lessive. Quelle mauvaise idée !!! Le sèche linge fonctionne mal et ne sèche rien du tout. Après 1h30 à faire sécher le linge sur un radiateur nous partons faire une petite ballade sous la pluie. La météo n’étant pas avec nous, nous allons à la piscine à proximité du camping. Il pleut mais nous sommes dans un bain chaud à 39°C donc tout va bien. Pour bien finir la journée, nous nous préparons 2 côtes d’agneau…MIAM !

P1040164 (Copier)

20/08 : Nous avons pris la route pour rejoindre le sud. Nous comptions planter la tente à Borganes mais arrivés sur le terrain de camping, nous remarquons que nous ne sommes pas du tout abrités du vent. Nous mangeons donc un hamburger et partons à la recherche d’un autre camping. Sur la route, nous nous arrêtons pour grimper au dessous du cratère Bifrost, la vue était magnifique, nous surplombions un champ de lave recouvert de lyquère. Puis nous sommes repartis à l’intérieur des terres à la recherche d’un camping très réputé. Nous y arrivons enfin et plantons notre tente dans un emplacement moyennement protégé du vent mais c’est mieux que rien. Ensuite, nous partons explorer les alentours du camping c’était très joli avec toutes ces petites chutes d’eau, de plus à chaque point de vue, nous avions une petite anecdote sur les trolls.

22 (Copier)

21/08 : Ce matin nous partons en voiture voir les gorges de Hvita. Cette excursion nous a offert des vues formidables sur le glacier tout proche. Nous effectuerons également un arrêt afin d’admirer 2 chutes d’eau. Dans l’une d’elles, 2 enfants s’étaient noyés. Après avoir dévoré notre salade de riz préparée la veille, nous mettons le cap sur la péninsule de Snaefellsnes. Les paysages sont splendides et très variés. Nous effectuons un premier arrêt pour aller nous promener dans une fissure de la falaise toute proche et très impressionnante, les parois ont été érodées par l’eau et le vent, on se sent tout petit. Au prochain arrêt nous nous promenons sur des cratères qui se trouvent à proximité de la mer. De là, nous apercevons le volcan coiffé d’un glacier qui a inspiré Jules Verne pour son entrée dans « Voyage au centre de la Terre ». Nous arrivons à Olfavik où nous allons passer la nuit. Impossible d’aller à la piscine (jour de nettoyage) du coup nous nous promenons sur les falaises qui surplombent le camping et la ville.

6 (Copier)

22/08 : Nous partons pour voir le plus près le glacier de Jules Verne grâce à une randonnée qu’Hugo avait repéré la veille. Au bout de 7km de voiture dans les champs de lave sur une piste chaotique, nous décidons de faire demi-tour à cause de la mauvaise visibilité qui nous empêche de voir le bout du nez du glacier. Nous partons donc pour Thinguellir. Après avoir planté notre tente, nous allons à Geysir voir les geysers. Le site est impressionnant avec de l’eau qui bout partout ainsi qu’un geyser qui jaillit toutes les 10 minutes à plus de 30 mètres de haut, nous y restons plus d’1/2 heure afin de pouvoir faire des photos de la bulle qui se crée avant de jaillir. Ce qui est marrant, personne ne sait quant ça va jaillir. Puis nous repartons au camping pour enlever la tente car nous ne pouvons pas prendre de douche et partons la planter à Geysir où nous avons pu profiter des bains chauds.

P1010026 (Copier)

23/08 : Ce matin nous prenons la voiture pour nous rendre à Gulfoss (la chute d’or), en réalité se sont 2 chutes superposées l’une sur l’autre. Le résultat est très impressionnant. Puis nous revenons au camping en faisant un petit arrêt à Geysir pour pouvoir regarder le geyser. Ce matin il n’est pas très en forme, l’eau ne montait pas au dessus de 10 mètres. Après un casse croûte vite expédié, nous partons pour Thingvellir où nous nous promenons à l’intérieur de la faille qui sépare les plaques eurasiatiques et nord américaine, majestueux. Nous nous promenons dans le parc voisin pendant un peu plus d’une heure. Nous passons même devant le parlement islandais (d’il y a plusieurs siècle qui se résume en fait à un bout de pelouse et 3 cailloux). Puis nous mettons le cap sur la péninsule de Reykyanes où nous allons passer la nuit

24/08 : Ce matin, nous partons pour aller voir des fumerolles ainsi qu’un lac dans la péninsule de Reykjanes. Arrivés là-bas,nous marchons à travers les jets de fumées et les mares de boues bouillonnantes. Ensuite, nous prenons un petit sentier de randonnées qui nous emmène en haut des montagnes et nous donne une vue splendide sur les environs.Puis nous allons au bord d’un petit lac turquoise (dû à la présence d’algues). Ensuite, nous nous dirigeons vers le blue lagoon,c’était génial, entre l’immense bassin à 37/40°C,  les hammams et saunas et la cascade qui nous  massaient les épaules et tout ça planté aumilieu d’un champ de lave. Nous avons pu également nous faire des masques avec la baie de silice. Nous y restons 3h30 et repartons pour planter notre tente et là, nous nous apercevons que la toile extérieure est déchirée, je me mets donc à la couture et Hugo au collage. On espère qu’elle va encore tenir 5 nuits.

25/08 : Ce matin c’est rangement, il faut rendre la voiture donc toutes nos affaires doivent retourner dans nos sacs. Nous n’avons pas perdu la main et tout est à sa place en moins de 45 minutes. Puis nous déposons la voiture sur le parking de l’aéroport. Comme il n’y avait personne, nous laissons la voiture ouverte avec les clefs dans la boîte à gants comme demandée par l’agence. Puis après 2h d’attente, nous prenons le bus pour Reykjavik. Après nous rallions le camping à pieds, 1h de marche avec les sacs sur le dos, ça nous rappelle le trek. Le camping est bien rempli mais vaste donc ça va. Après avoir planté la tente nous partons visiter la ville. Nous déambulons dans la rue commençante pendant plusieurs heures. Puis nous dinons dans un super resto où nous mangeons de la baleine et du macareux. La première ressemble à de la viande rouge avec un goût de poisson et est extrêmement douce et tendre, le macareux est très goûtu et sa texture rappelle celle du foie : dure à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Nous nous sommes bien régalés.

P1010225

26/08 : Après une bonne nuit de sommeil nous passons la matinée de le mall de Reykjavik où nous engloutissons un copieux burrito. Nous achetons quelques souvenirs puis nous allons visiter la « Pearl » bâtiment original où est stocké l’eau chaude, provenant des nappes pour la ville. Il y a également un vrai faux geyser à côté, puis nous descendons à la plage de Reykjavik. L’eau est en parti chauffée naturellement par une source proche. Dommage nous n’avons pas nos maillots. Retour au centre ville pour acheter quelques souvenirs. Pour bien finir la journée, nous allons nous baigner à la piscine toute proche. Notre repas se fait dans une ambiance footeuse car nous entendons des supporters qui encouragent leur équipes dans le stade d’à côté. Vu comme ils ont criés, il y a du avoir pleins de buts.

27/08 : Ce matin, nous partons pour nous balader le long du port. Nous regardons les bateaux (pas très gros) dont un des gardes côtes islandais. Nous repérons un petit resto bouiboui pour le midi, et allons voir une petite église de plus près. Puis nous revenons manger nos brochettes de poissons accompagnées d’une succulente soupe aux homards. Ensuite, nous visitons la cathédrale, malheureusement celle-ci est en rénovation nous ne pouvons donc pas profiter de son architecture extérieure très moderne. Et nous repartons faire les magasins du centre ville avant de revenir au camping se reposer 20 minutes. Après cette petite pause, nous allons voir l’autre côté de la ville en passant par un immense parc (où beaucoup de gens font du sport) et nous nous dirigeons vers le centre commercial

28/08 : Aujourd’hui, c’est une journée très tranquille. Nous prenons le bus au camping à 11h pour nous rendre au Blue Lagoon. C’était tellement bien la première fois que nous n’avons pas hésité à y retourner. Nous nous relaxons donc quelques heures avant de reprendre le bus vers 16h00. De retour au camping, nous allons au centre commercial pour voir les horaires de cinéma. Rien d’intéressant, nous repartons au camping pour y passer notre dernière nuit. P1040375 (Copier).JPG

29/08 : Ce matin, après avoir fait nos sacs (qui sont pleins à craquer), nous sommes allés au marché aux puces. Il y avait pleins de choses plus ou moins intéressantes et nous avons pu goûter le requin cru. Ça a un goût très fort qu’Hugo a apprécié et moi pas du tout. Nous avons donné nos biscuits restants aux canards, puis nous nous sommes promenés une dernière fois dans le centre ville et sommes rentrés au camping afin de ranger la tente et repartir à pieds attendre le bus. Arrivés à l’aéroport à 22h30 nous essayons de passer le temps jusqu’à 5h30, c’est très long.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s